Libre-échange : future adhésion de la Tunisie au Comesa

publié par JEUNE AFRIQUE

REBECCA CHAOUCH

Jeune Afrique, fondato a Tunisi nel 1960, è il settimanale panafricano e internazionale diffuso in tutto la Francia. Oggi di base a Parigi, è in vendita in edicola e dispone di una curata versione on-line, con inchieste, reportage e analisi sulla politica e l’economia del continente africano.

Qui un articolo sull’adesione della Tunisia al Comesa, trattato di libero scambio nell’Africa orientale e australe. Il paese nord-africano diventa il ventesimo stato membro, ma cosa significa nel dettaglio questa mossa economica?

La signature du traité lors du prochain sommet du Comesa fera de la Tunisie son 20e État-membre, a fait savoir l’organisation dans un communiqué publié le 5 mars.

En visite à Tunis pour entamer les négociations de pré-adhésion, une délégation du Comesa, menée par son secrétaire général Sindiso Ngwenya, a rencontré dimanche le chef du gouvernement Youssef Chahed, ainsi que le ministre du Commerce Zied Ladhari, et celui du Développement, Fadhel Abdelkefi.

D’autres rencontres ministérielles et avec des représentants du secteur privé sont aussi prévues ces prochains jours.

En adhérant au traité du Comesa, la Tunisie « rejoindr[a] simultanément les institutions financières, techniques, semi-indépendantes et indépendantes du Comesa ».

Le marché commun compte aujourd’hui neuf institutions (dont une banque, un institut monétaire ou encore une agence d’investissement régionale), deux agences spécialisées et un organe judiciaire (Cour de justice), basés dans différents Etats membres.

LIRE L’ARTICLE



Sosteneteci. Come? Cliccate qui!

associati 1

.